Accueilchirurgie esthetique silhouette Abdominoplastie et mini-abdominoplastie : Quelles sont les différences ?

Abdominoplastie et mini-abdominoplastie : Quelles sont les différences ?

Posted in : chirurgie esthetique silhouette on by : Espoir clinique

La grossesse et les variations pondérales peuvent altérer la peau du ventre. Le relâchement cutané qui en résulte ne peut être corrigé de manière efficace que grâce à la chirurgie esthétique. Pour mieux répondre aux attentes des patients, la plastie abdominale se décline en deux catégories principales: l’abdominoplastie complète et le mini-lift du ventre. Chacune de ces interventions possède ses propres caractéristiques.

Indication du lifting du ventre

Selon le diagnostic qu’il aura établi, le chirurgien pourra orienter son patient vers une  abdominoplastie complète ou un mini-lift abdominal. Ceci dit, le lifting du ventre complet est souvent recommandé dans les cas suivants :

  • Un excès cutané important dans la zone abdominale, notamment après une perte de poids conséquente.
  • Un ventre proéminent causé par une surcharge graisseuse ainsi qu’une peau relâchée
  • Perte de tonicité des muscles abdominaux (diastasis des grands droits) qui engendre un aspect inesthétique du ventre ainsi qu’une gêne fonctionnelle

Indication du mini-lift abdominal

Le mini lifting abdominal ne concerne que la partie située au niveau du bas-ventre. A ce titre, l’intervention est plus légère qu’une abdominoplastie totale. Cependant, le mini-lift du ventre n’est pas aussi efficace pour retendre la musculature de l’abdomen et ne corrige que les excès cutanés modérés.

Intervention et techniques opératoires

Même s’il existe plusieurs similitudes, le chirurgien procède différemment selon qu’il s’agit d’un mini-lift du ventre ou d’une abdominoplastie totale.

différences entre l’abdominoplastie et le minilift du ventre

 

 L’abdominoplastie totale :

 

Pour le lifting du ventre total, une anesthésie générale est requise. L’opération dure entre 1h30 et 3h et nécessite 1 à 2 jours d’hospitalisation. Avant de remodeler le tissu cutané, le chirurgien peut effectuer une liposuccion du ventre. L’intervention laisse une cicatrice horizontale qui s’étend d’une hanche à l’autre. Son envergure est proportionnelle à la quantité de peau enlevée. De plus, une deuxième cicatrice en forme de petit cercle vient entourer le nombril.

La mini-abdominoplastie :

 

Elle est réalisée en ambulatoire et dure 1h environ. Elle nécessite une anesthésie générale, mais dans certains cas, une anesthésie locale peut suffire. L’intervention est plus simple qu’une abdominoplastie totale : le chirurgien ne touche pas au nombril, et la quantité de peau enlevée est moins importante. Même quand elle est associée à une liposuccion, la correction chirurgicale est moins « radicale », les suites opératoires sont plus simples et les cicatrices plus courtes et discrètes.

Le prise en charge du lifting abdominal

En général, le mini lifting du ventre n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale. En revanche, la prise en charge est possible pour une abdominoplastie, à certaines conditions : le patient doit présenter un « tablier abdominal » (un excès de peau qui retombe sur le pubis) et/ou une paroi abdominale très affaiblie. Dans ce cas, les frais de l’intervention seront remboursés. Cependant, les gestes chirurgicaux qui peuvent être associés au lifting (comme la liposuccion) restent à la charge du patient.