Accueilchirurgie esthetique visage Redressement de la cloison nasale : la septoplastie, une chirurgie au service du bien-être

Redressement de la cloison nasale : la septoplastie, une chirurgie au service du bien-être

Posted in : chirurgie esthetique visage on by : Espoir clinique

 

Certaines malformations physiques peuvent être très handicapantes, comme c’est le cas avec la déviation de la cloison nasale. Encore appelée septum, cette partie du nez qui sépare les deux cavités nasales est plus ou moins déviée chez 80% des personnes. Si elle est imperceptible chez la plupart de ceux qui en sont atteints, la déformation de la cloison nasale peut, dans certains cas, être assez conséquente pour nécessiter une correction chirurgicale : la septoplastie.

Indications de la septoplastie

La septoplastie est recommandée lorsque la déviation de la cloison nasale est sérieuse, réduisant le flux d’air et s’accompagnant de troubles respiratoires : ronflement et apnée du sommeil, obstruction nasale chronique, difficulté à respirer… Si la cloison déviée est souvent une malformation congénitale, elle peut aussi survenir suite à un choc violent. En dehors des problèmes respiratoires, d’autres complications peuvent être associées à la déformation du septum :

  • Maux de tête récurrents
  • Saignements de nez
  • Infections des sinus
  • Otites

Si le traitement médical est d’une efficacité aléatoire, toutes ces complications peuvent être corrigées en redressant la cloison nasale par un geste chirurgical : la septoplastie.

Corriger le septum nasal dévié : comment se déroule l’opération ?

La septoplastie se déroule généralement en ambulatoire. Elle est pratiquée sous anesthésie générale et dure entre 1h et 1h30.  Pour avoir accès au septum, Le chirurgien effectue une incision à l’intérieur du nez qui ne laisse aucune cicatrice visible. Si la déviation de la cloison nasale est très importante, une incision au niveau de la columelle (partie cartilagineuse séparant les narines) sera nécessaire. Afin d’accéder à la section de la cloison qu’il va remodeler, le chirurgien doit décoller la muqueuse nasale. Il agit ensuite sur la partie concernée du septum nasal en effectuant le geste chirurgical approprié : résection, greffe d’os et de cartilage, remodelage…

La septoplastie corrige la déviation du septum du nez

Le cas de la septorhinoplastie

Dans certains cas, la déviation de la cloison nasale peut s’accompagner d’une déformation inesthétique de l’arête nasale. A la demande du patient, le chirurgien peut alors combiner la septoplastie avec un geste de chirurgie esthétique. On parlera alors de septorhinoplastie.

La convalescence après une septoplastie

Prévoyez un arrêt de travail de 2 à 3 semaines après une septoplastie. Le patient ne peut pas respirer par le nez tant que les attelles sont en place. Celles-ci sont enlevées par le chirurgien quelques jours après l’intervention. Si l’application de la glace sur la zone opérée est recommandée, il faudra éviter toute exposition à la poussière et à la fumée, ainsi que les activités susceptibles d’engendrer un choc au niveau du nez (sports de combat, football, contact trop rapproché avec des enfants ou des animaux de compagnie…). Les suites de l’opération de septoplastie peuvent inclure :

  • Une gêne due aux mèches posées ainsi qu’au pansement
  • Congestion nasale et saignements
  • Ecchymoses et gonflement du nez