HomeGreffe de cheveux Tunisie : chirurgie capillaire contre la calvitie

Greffe de cheveux Tunisie : chirurgie capillaire contre la calvitie

La greffe de cheveux en Tunisie est une solution efficace contre la calvitie (alopécie androgénétique). Les techniques de microgreffes et de transplantation d’implants capillaires permettent la régénération de la chevelure dans les zones touchées par la chute des cheveux.

Définition de la calvitie

Une raréfaction ou une diminution des cheveux. La forme de loin la plus fréquente chez l’homme est l’Alopécie Androgénétique (ou séborrhéique) encore appelée calvitie commune. Celle-ci est induite par la stimulation des hormones mâles (androgènes) sur les follicules pilaires qui sont, eux-mêmes, prédisposés à une disparition prématurée pour des raisons génétiques.

La chute des cheveux est déjà importante vers 20 ans, pour devenir sévère à l’âge de 30 ans. Cette chute se fait par poussées paroxystiques de trois à quatre mois durant lesquels le patient perd plusieurs centaines de cheveux par jour, le plus souvent avec un cuir chevelu hyperséborrhéique (gras).

Elle a chez certains sujets un retentissement psychologique important qui mérite d’être pris en considération. Dans la plupart des cas, la calvitie rend l’homme insatisfait de son image : on ne se plait pas, on pense déplaire aux autres. Or, aucun homme n’accepte de perdre la séduction et la jeunesse dues à sa chevelure sans essayer de réagir contre ce désordre esthétique qui l’affecte profondément.

Greffe cheveux Tunisie

Qu’est ce que la greffe de cheveux (Implant Capillaire) ?

L’implant ou greffe des cheveux est une opération dans laquelle le chirurgien enlève une bande de cheveux de l’arrière du cuir chevelu et les transplante dans la zone qui souffre de calvitie. Chaque intervention du chirurgien est généralement d’une durée d’au moins 4 heures, et de nombreux médecins recommandent 3 à 5 séances de traitement. La calvitie chez l’homme affecte généralement les follicules pileux autour du front et le haut de la tête.

Chez la plupart des personnes touchées de calvitie, les cheveux à l’arrière et les côtés de la tête restent en bonne santé et continue de se développer normalement. Les Greffes capillaires sont relativement coûteuses, mais elles ont un certain nombre d’avantages par rapport à d’autres traitements. Le premier avantage est le fait que l’opération est permanente si elle est faite correctement.

Au cours d’une greffe des cheveux, une tranche de la peau à l’arrière du cuir chevelu est enlevée. Ces follicules serviront à l’implant capillaire. Ces cheveux « donateurs » sont soigneusement coupés en plus de 1200 greffes de cheveux minuscules. Chacune de ces greffes constituent de 1 à 4 follicules dans la plupart des greffes en utilisant des techniques modernes. Une fois les greffons sont préparés, ils sont placés dans des trous récepteurs minuscules que le chirurgien crée dans le cuir chevelu (zone receveuse). Il est très important de voir comment et où les cheveux sont placés.

Pour obtenir un aspect naturel, les cheveux doivent être placés dans une telle manière qu’ils semblent aléatoires. Direction et angle des poils sont également critiques pour un look naturel des cheveux. Des antibiotiques peuvent être prescrits après une intervention chirurgicale pour prévenir toute infection. La cicatrice de la zone donneuse n’est généralement pas visibles.

La greffe capillaire pour qui ?

Tout d’abord, il est essentiel qu’il y ait une quantité suffisante de cheveux autour de l’arrière de la tête (Zone donneuse). Les gens qui ont une alopécie androgénétique (perte de cheveux héréditaire), sont les meilleurs candidats pour la chirurgie de greffe de cheveux. La raison en est que la calvitie masculine se produit généralement dans la zone frontale (devant la tête), en laissant en bonne santé la bande de cuir chevelu à l’arrière de la tête qui jouerait le rôle du “Cheveux donateurs”.

Si vous êtes sensibles à l’infection en raison de maladie, vous devez prendre un recul et penser sérieusement avant d’opter pour une greffe. Le diabète en est un exemple, car cette maladie pourrait compromettre votre système immunitaire. Les diabétiques sont plus sujettes à un large éventail d’infections. Cela pousse de nombreux médecins à hésiter pour opérer de tels patients. Pour en savoir plus et d’assurer, contactez quelques médecins dans votre région.

Implants capillaires : que choisir FUE ou FUT ?

Deux des plus récents progrès dans le traitement de la perte de cheveux par greffe ou micro de cheveux sont le Follicular Unit Transplantation (FUT) et le Follicular Unit Extraction (FUE). Ces méthodes de traitement sont beaucoup plus attirantes pour les personnes qui souffrent de la chute de cheveux pour nombre de raisons. Par rapport à de précédentes procédures d’implant capillaire, le FUE et FUT offrent des avantages significatifs en termes de réduction de la douleur, le temps de récupération et de résultats souhaitables. Aussi, ces méthodes ne sont pas aussi restrictives. Les conditions d’admissibilité, tels que l’épaisseur des cheveux, le type de peau et l’âge ne sont plus un problème. N’importe qui peut opter pour la procédure de greffe cheveux tant qu’il n’y a pas des conditions médicales préexistantes qui peuvent créer un problème.

À première vue, il est facile de confondre les deux méthodes. Souvent, elles sont classées comme méthodes de greffe de cheveux, mais il est important de noter leurs différences afin de déterminer le bon traitement pour votre cas.

Les deux méthodes ciblent les unités folliculaires ou de petites touffes de poils qui sont joints ensemble, mais ces bandelettes de cuir chevelu sont prises de manières assez différentes. Dans la méthode FUT les bandelettes sont prélevées dans la couronne hippocratique. Tandis qu’avec le FUE le chirurgien prélève au moyen de petits « punchs » de petit diamètre afin de ne pas laisser de réelle cicatrice.

Par rapport à la procédure FUT, on obtient de petites cicatrices circulaires. Les partisans de la méthode FUE avancent que les cicatrices sont beaucoup moins visible que les cicatrices laissées par le FUT. Dans le cadre de la procédure FUT, la blessure est cousues tandis qu’en FUE, le patient attend en général pour que les blessures se guérissent sans intervention. La méthode FUE est moins douloureuse et le processus de guérison est plus rapide.

Mais, si cette procédure est moins douloureuse, elle est également plus chère. Les gens avec un budget restreint peuvent opter pour la méthode FUT qui offre des prix plus compétitifs.

Ces deux procédures de greffe cheveux offrent des résultats sensiblement attrayants et le choix que vous faites dépend de vos préférences.

Avec le progrès technique,  les techniques d’implant capillaires ne cessent d’évoluer.  Des techniques comme la DHI (Direct Hair Implantation) sont de plus en plus utilisées dans les techniques spécialisées.

Intervention de greffe cheveux Tunisie

La durée de l’intervention de greffe de cheveux en Tunisie varie en fonction de l’étendue de la zone à traiter, elle est comprise entre quatre et huit heures.

  • L’intervention de greffe de cheveux consiste à prélever une étroite bande de cuir chevelu pour combler une zone sans cheveux.
  • La plupart des transplantations capillaires se déroulent dans le cabinet du médecin sous anesthésie locale.
  • La zone de prélèvement est nettoyée puis le chirurgien injecte un anesthésiant pour insensibiliser la zone. Après avoir prélevé la bande de cuir chevelu à l’aide d’un scalpel, le cuir chevelu est suturé et la zone est immédiatement camouflée par les cheveux.
  • Le chirurgien prépare ensuite les 500 à 2000 greffons à partir de la bande de cheveux puis les insère individuellement dans des trous préparés à l’aide d’un scalpel ou d’une aiguille.
  • La zone regarnie est bien évidemment anesthésiée au préalable.

Mesures postopératoires d’une greffe d’implant capillaire

Cette chirurgie capillaire est peu invasive et le patient peut reprendre très vite les activités quotidiennes. Mais il serait judicieux de prendre quelques précautions pour éviter les risques de complications postopératoire de la greffe de cheveux.

Après la sortie de la clinique, le chirurgien prescrit des antalgiques pour diminuer la sensation du tiraillement qui se déclare en haut et à l’arrière de la tete. Pour éviter les infections et les inflammations, le patient est appelé à prendre des antibiotiques et des anti-inflammatoires, la semaine d’après la transplantation.

Enfin, il est conseillé de se laver les cheveux deux jours après la greffe en utilisant un shampoing doux et en évitant de masser violemment.

Foire aux questions sur la greffe de cheveux en Tunisie

Pourquoi perd-on ses cheveux ?

Comme nous le savons tous, les cheveux se renouvellent cycliquement.  Ce cycle pilaire se compose de trois étapes :

  • La phase anagène : c’est la période de croissance des cheveux. Elle dure entre 2 et 6 ans, C’est pendant cette étape que 85 % de notre chevelure
  • La phase catagène : ce cycle dure seulement 2 semaines pendant lesquelles l’activité pilaire stagne.
  • La phase télogène : pendant cette étape qui dure entre 60 et 180 jours, le cheveux meurt et se fait remplacer par un autre cheveu en phase anagène. Cette phase touche 14 % de nos cheveux.

Suivant cette mécanique, il serait donc normal de perdre une centaine de cheveux chaque jour. Cependant le rétrécissement des cycles  ( on garde les mêmes phases mais ils deviennent moins courtes que la norme) engendre la calvitie.

Que greffe t-on précisément ?

Pour garantir la réussite de la transplantation capillaire, le chirurgien plasticien doit greffer un cheveu avec toutes les structures environnantes. Les microgreffons sont généralement prélevés de la zone occipitale ( la nuque).

Comment se déroule la greffe des microgreffons ?

Tout d’abord, le chirurgien procède au prélèvement des greffons. Ensuite, il les préparent minutieusement. Puis, il implante les microgreffons dans des fentes pratiquées dans la zone receveuse à l’aide d’une aiguille très fine.

Combien faut-il de micro-greffes ?

Généralement, les chirurgiens plasticiens parlent d’une ou deux séances avec 400 greffons transplantés. Cette valeur est variable selon l’age du patient et le potentiel évolutif de la calvitie.

Quand apercevoir le résultat final d’une transplantation capillaire ?

Les greffons commencent à repousser en moyenne  après  70 jours de la greffes. Et si prend en considération le fait que la vitesse de repousse des cheveux est de un centimètre par mois, les greffons auront une taille optimale au bout de 10 mois (moyenne).

 

Pour plus d’informations, vous pouvez demander un devis gratuit :

3s COMMENTS