AccueilLes dangers et les complications de la greffe de cheveux

Les dangers et les complications de la greffe de cheveux

Les implants capillaires par micro-greffes bénéficient des avancées techniques en la matière et ne présentent aucun véritable danger. Ceci s’explique par le fait que les cheveux transplantés proviennent du patient lui-même. Ils sont prélevés dans la couronne hippocratique à l’arrière du crâne, sous anesthésie locale, en une fine bandelette ne laissant qu’une petite cicatrice à peine visible. Il n’y a donc pas de risque de rejet (c’est un auto-greffon) ni de problèmes esthétiques de texture, couleur ou nature du cheveu.

complications greffe cheveux

Après votre greffe de cheveux Tunisie, Il y a néanmoins quelques précautions à prendre car il s’agit tout de même d’un acte chirurgical.

  • Prenez toujours un avis médical externe avec votre dermatologue par exemple qui pourra, en outre, définir les causes de votre calvitie et vous proposer des méthodes pour lutter contre la chute des cheveux. Éventuellement, il pourra vous diriger vers un centre spécialisé.
  • Renseignez-vous suffisamment sur l’équipe médicale qui va opérer. Ethique, sérieux, hygiène, et professionnalisme doivent être de rigueur. Assurez-vous aussi des moyens (laboratoires, matériels opératoires spécifiques, microscope pour extraire les follicules pileux à implanter) dont dispose le centre dans lequel vous serez opéré.
  • Prenez bien en considération l’état d’avancement de votre alopécie (chute de cheveux ou calvitie quand elle est androgénétique). Dès la vingtaine, le crâne peut commencer à se dégarnir. Opter trop tôt pour des implants capillaires peut s’avérer un désastre par la suite dans la mesure où la calvitie n’est pas terminée. Le risque est esthétique avec l’effet « touffes », nécessitant une autre intervention.
  • Discutez-en sérieusement avec votre médecin/chirurgien afin qu’il prenne en compte l’état d’avancement de la calvitie et qu’il en prévoie l’évolution.

En postopératoire, les implants capillaires n’engendrent pas d’effets dangereux à quelques très rares exceptions près (d’où l’importance de s’assurer des qualifications et compétences du chirurgien plastique, de l’équipe et du matériel). On peut néanmoins citer quelques désagréments postopératoires (qui ne sont pas des complications à proprement parler) :

  • œdème au niveau des paupières qui se résorbe sous 48h
  • douleur au niveau du cuir chevelu. C’est assez rare. Généralement, il y a une sensation de tiraillement après l’intervention. Un simple traitement médicamenteux suffit.
  • kystes au niveau des greffons. Ils se résorbent seuls.

En résumé, les dangers sont très limités, presque exceptionnels. Bien que l’acte est chirurgical, la transplantation capillaire est relativement anodine et ne donne lieu qu’à d’éventuels désagréments vite oubliés avec le temps … et le résultat !

Techniques d’implants capillaires