Accueilchirurgie esthetique visage Comment les réseaux sociaux façonnent-ils les tendances de chirurgie esthétique?

Comment les réseaux sociaux façonnent-ils les tendances de chirurgie esthétique?

Posted in : chirurgie esthetique visage on by : Espoir clinique

C’est un fait avéré : au cours de la dernière décennie, notre vie est devenue plus que jamais rythmée par les réseaux sociaux. Peu à peu, le virtuel prend le pas sur le réel, avec tous les changements que ça implique. A ce titre, la tendance des selfies a cimenté une nouvelle conception de la beauté, reposant en grande partie sur la chirurgie esthétique.

 

Célébrités et mimétisme esthétique: tout est permis pour ressembler à sa star préférée

 

Le désir de ressembler à une célébrité ne date pas d’hier. Par le passé, de nombreux fans se sont amusés à imiter le look emblématique d’Elvis Presley, de Charlie Chaplin ou de Marylin Monroe. De nos jours, la tendance s’est encore renforcée. Les groupies fanatisés nourrissent de plus grandes ambitions et veulent avoir un physique identique à celui de leur idole. Ainsi pullulent les sosies autoproclamés de David Beckham, Jennifer Lawrence, Britney Spears ou encore Evanka Trump. Aux Emirats Arabes Unis par exemple, le premier motif de consultation dans les cabinets de chirurgie esthétique est le désir de ressembler à une célébrité hollywoodienne. Et au deuxième rang des demandes les plus fréquentes, viennent les patients qui veulent ressembler… à une star de Bollywood ! D’ailleurs, la tendance concerne à la fois les hommes et les femmes. Si la forte exposition médiatique des stars a son influence, une telle obsession pour les célébrités est en grande partie due au boom des médias sociaux. Faisant office à la fois de plateformes d’échange, de source d’informations diverses ou de média alternatif, les réseaux sociaux sont une jungle virtuelle dont on ne sort pas toujours indemne… Surtout que des sites comme Instagram ou Snapchat, très appréciés par les jeunes, sont devenus le fer de lance des stars et un élément central dans leur stratégie de communication.

 

Les selfies incitent-ils à la chirurgie esthétique?

 

Pour la plupart des jeunes (et des moins jeunes) à travers le monde, publier ses selfies est devenue une activité quotidienne aux allures de rituel sacré. Chaque jour, des millions d’« égoportraits » atterrissent sur les sites communautaires où les internautes se livrent à une concurrence discrète, à coups de selfies lissés et grossièrement retouchés. C’est que les adeptes du selfie soignent leur apparence à l’excès et s’acharnent à renvoyer la meilleure version possible d’eux-mêmes. Toutefois, la quête d’une parfaite image de soi n’est pas sans conséquence : les amateurs du selfie sont nombreux à envisager la chirurgie esthétique pour améliorer leur apparence sur les clichés et asseoir leur popularité sur la toile. De plus, le boom des autoportraits a instauré une forme de rivalité sur les réseaux sociaux, où le moindre défaut esthétique risque d’être rédhibitoire. A cause de cette tendance malsaine à se comparer avec autrui, beaucoup d’internautes se focalisent trop sur leur physique et ont du mal à tolérer leurs propres imperfections… Quitte à recourir à la chirurgie esthétique pour les corriger.

Les selfies incitent à la chirurgie esthétique du visage

 

Les selfies sont responsables d’une hausse des rhinoplasties

 

Votre nez est particulièrement disgracieux sur le dernier selfie ? N’en faites pas tout un drame ! Des chercheurs américains ont conclu que sur les selfies, le nez parait 30% plus large qu’il ne l’est en réalité, tandis que la pointe nasale s’agrandit de 7%. Une telle distorsion est simplement due à une déformation optique, puisque tout objet placé à une courte distance de la caméra paraîtra plus gros sur la photo. Pourtant, certains fans de selfies ne semblent pas en avoir conscience et n’hésitent pas à solliciter une rhinoplastie pour ramener le nez à des proportions raisonnables. Aux Etats-Unis, 58% des chirurgiens plasticiens reçoivent régulièrement des patients dont la requête est d’avoir une meilleure apparence sur les selfies. La preuve que les réseaux sociaux et la chirurgie esthétique sont plus que jamais indissociables.