Accueilchirurgie esthetique visage Un nouveau nez en cinq minutes et sans chirurgie : les promesses de la rhinoplastie médicale

Un nouveau nez en cinq minutes et sans chirurgie : les promesses de la rhinoplastie médicale

Posted in : chirurgie esthetique visage on by : Espoir clinique

Peut-on profiter des bienfaits de la rhinoplastie sans subir un acte chirurgical ? Absolument ! La médecine moderne propose à cet effet deux interventions particulièrement efficaces, d’autant plus qu’elles peuvent être effectuées en un temps record. Il s’agit du « 5 minutes nose job » et de la rhinoplastie ERM. La première est une évolution de la rhinoplastie médicale, et n’est pratiquée que par une poignée de médecins esthétiques à travers le monde. De son côté, la rhinoplastie électromagnétique est encore en phase d’expérimentation malgré des résultats encourageants.

Les injections d’acide hyaluronique pour un remodelage express du nez

Le médecin injecte une petite quantité d’acide hyaluronique. Ensuite, il la répartit soigneusement avec ses doigts pour combler les creux du nez ou pour dissimuler une bosse. Le tout est effectué en 5 à 10 minutes chrono et n’engendre aucune éviction sociale. Toutefois, cette technique ne fera pas toujours des miracles. Des narines épatées, une pointe pendante ou un nez dévié sont impossibles à corriger par des injections de produits de comblement. Les patients souffrant de telles anomalies devront envisager une intervention de chirurgie esthétique plutôt qu’une injection d’acide hyaluronique.

Compte tenu de sa rapidité et de son efficacité, de nombreuses stars effectuent cette intervention en prévision d’un événement spécial (soirée gala, apparition TV…). D’ailleurs, des célébrités comme les sœurs Kardashian ou la mannequin Cara Delevigne auraient déjà succombé au « 5 minutes nose job ».

La rhinoplastie ERM : remodeler le nez grâce aux ondes électromagnétiques

La rhinoplastie ERM a été développée par une équipe de scientifiques de l’Université de Californie. Cette technique est encore en phase d’essai, mais pourrait rapidement devenir un incontournable de la médecine esthétique. Effectuée sous anesthésie locale, elle est totalement indolore et ne nécessite aucune incision cutanée. Le chirurgien insère plusieurs aiguilles transmettant un courant électromagnétique dans le nez. Ce courant va ramollir le cartilage nasal, permettant au praticien de le remodeler à sa guise. Là aussi, l’intervention est très brève puisque sa durée est de 5 minutes environ. La rhinoplastie ERM a été testée avec succès sur les animaux. Les chercheurs ont notamment réussi à changer la forme des oreilles d’un lapin. Initialement droites, celles-ci sont devenues pliées en quelques minutes par remodelage du cartilage auriculaire. D’ailleurs, le même procédé pourrait être utilisé pour améliorer l’apparence des oreilles humaines, ou pour réparer d’autres tissus comme les tendons ou la cornée.

Une technique prometteuse mais encore à parfaire

Le Dr.Hill, qui dirige les chercheurs à l’origine du projet, admet que les effets secondaires d’un tel traitement sont encore mal connus. De même, la manière avec laquelle évoluera le résultat obtenu reste difficile à prédire. D’un autre côté, la rhinoplastie ERM atteint rapidement ses limites si l’on considère son champ d’action. En effet, les ondes électromagnétiques permettent de remodeler les tissus cartilagineux uniquement. De ce fait, les malformations touchant la partie osseuse du nez ne peuvent être corrigées. Ainsi, la rhinoplastie ERM sera indiquée principalement pour corriger la pointe du nez à petit prix, si tant est qu’elle reçoive l’aval des autorités sanitaires. Par ailleurs, plusieurs chirurgiens restent dubitatifs quant à la tenue du cartilage remodelé dans la durée. De plus, le courant électrique appliqué risque de modifier le Ph (degré d’acidité) des tissus qu’il traverse, ce qui pourrait provoquer des complications.

En plus d’être relativement peu coûteuses, la rhinoplastie électromagnétique et le 5 minutes nose job peuvent épargner aux patients la douleur, les risques et l’éviction sociale associés à la chirurgie esthétique du nez. Mais malgré leurs belles promesses, ces techniques ne peuvent pas toujours remplacer la rhinoplastie classique.