Accueilchirurgie esthetique homme Comment traiter l’hypertrophie de la poitrine chez l’homme ?

Comment traiter l’hypertrophie de la poitrine chez l’homme ?

Posted in : chirurgie esthetique homme on by : Espoir clinique

Lorsqu’il touche les hommes, l’excès de volume mammaire est souvent difficile à vivre. S’il s’agit d’un syndrome bénin (sans conséquence sur la santé), cette disgrâce génère dans de nombreux cas un mal-être et une gêne psychologique considérable. Loin de correspondre à l’idéal de beauté masculine, le patient souffrant de gynécomastie a une mauvaise image de soi, ce qui constitue un frein à son épanouissement social et personnel. Heureusement, la médecine moderne a mis au point des traitements chirurgicaux pour y remédier. Dans la plupart des cas, la chirurgie esthétique et réparatrice peut corriger l’excès de volume mammaire. La liposuccion, le retrait de la glande et l’exérèse de la peau sont les interventions indiquées.

Faire la différence entre la gynécomastie et l’adipomastie

Les seins hypertrophiés chez les hommes résultent soit d’une accumulation de graisse localisée, soit d’un excès de glande mammaire. L’adipomastie désigne une surcharge adipeuse au niveau de la poitrine masculine. Souvent associée au surpoids, elle se manifeste par des seins mous et souples. En revanche, un patient souffrant de gynécomastie glandulaire aura des seins plus durs au toucher.

Les causes de la gynécomastie glandulaire

Une intervention de chirurgie esthétique n’est pas toujours le traitement adéquat pour une gynécomastie glandulaire. En effet, certains médicaments peuvent induire un dérèglement hormonal, ce qui favorise la croissance démesurée de la glande. Dans ce cas, l’arrêt de ce traitement médical suffit à endiguer le problème. D’autre part, la surproduction d’hormones responsable de l’hypertrophie mammaire peut être régulée par des prises de médicaments spécifiques. Enfin, il faut savoir que certaines maladies plus ou moins graves (cancer des testicules ou du poumon, maladies rénales et hépatiques, tumeurs bénignes, hyperthyroïdie…) pourraient favoriser la gynécomastie. Avant de se résoudre à la solution chirurgicale, le médecin demandera un bilan médical complet pour affiner son diagnostic, cerner les causes exactes de la gynécomastie et déterminer le traitement adapté.

Traitement de l’hypertrophie mammaire masculine : liposuccion et chirurgie de la gynécomastie

Lorsque la cause médicale est écartée, le patient peut envisager un traitement chirurgical de l’hypertrophie des seins. S’il souffre d’une pseudo-gynécomastie, l’intervention consistera à enlever l’excès de graisse par liposuccion. En revanche, une gynécomastie glandulaire nécessitera une opération plus délicate. Le médecin effectue une courte incision autour de l’aréole, puis retire la glande mammaire excessive. Les tissus prélevés sont envoyés dans un laboratoire, afin de s’assurer que la croissance de la glande n’est pas liée à une pathologie tumorale. Le chirurgien peut associer les deux techniques (liposuccion et exérèse de la glande) si le patient souffre d’une gynécomaste mixte. Par ailleurs, En cas d’amaigrissement important, suite à un régime ou à une chirurgie de l’obésité, la poitrine masculine peut devenir flasque et tombante. Dans ce cas, le traitement indiqué sera une réduction de la peau excédentaire en plus de l’aspiration des résidus de graisse.