AccueilChirurgie esthétique en Tunisie Lipoplastie, complications et séquelles !

Lipoplastie, complications et séquelles !

Posted in : Chirurgie esthétique en Tunisie on by : Espoir clinique

Comme tout acte chirurgical, la lipoplastie peut présenter quelques complications. Pour optimiser la récupération et limiter les probèmes de cicatrisation, il serait judicieux de suivre les conseils de votre médecin chirurgien.

Lipoplastie

Complication possibles d’une lipoplastie

Elles sont très rares ou tout au moins devraient l’ être.

Elles permettent toutefois de rappeler que la lipoplastie tunisie n’est pas une intervention dénuée de dangers. Dans la mesure où cette intervention est réalisée chez une personne en bonne santé et en dehors de toute urgence, toute prise de risque est totalement inacceptable.

On peut distinguer :

  • l’infection : soit simple (infection de l’incision, abcès superficiel, lymphangite) soit grave (infection profonde, septicémie);
  • l’hémorragie ; la perforation d’une organe creux ou d’un muscle ;
  • les accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire) dont le risque de survenue est réduit par le port de bas de contention et le lever précoce ;
  • les hématomes ; les épanchements lymphatiques ;
  • les nécroses cutanées ;
  • les embolies graisseuses ;
  • les risques liés à l’anesthésie (les informations seront fournies en détail par le le médecin anesthésiste lors de la consultation pré-opératoire qui est un impératif légal)

Séquelles d’une lipoplastie

Grâce à l’évolution de la technique et du matériel (canules très fines) elles sont devenues beaucoup plus rares :

  • asymétrie ;
  • pigmentation ;
  • effet de « vagues » ;
  • effet de « marche d’escaliers », notamment dans le traitement des chevilles ;
  • hypercorrection : zone trop aspirée pouvant aboutir à la formation d’un creux inesthétique.

Cette énumération des complications et séquelles (exceptionnelles après une lipoplastie menée dans les règles de l’art) n’a pas pour but d’alarmer, mais elle a le mérite de faire prendre conscience que toute intervention comporte un risque.

Afin de réduire au maximum ces risques, le chirurgien plasticien doit effectuer toutes ses lipoplasties dans une Clinique exclusivement spécialisée en Chirurgie Plastique et Esthétique (ce qui réduit le risque d’infection nosocomiale) , dans un contexte de sécurité maximale et toujours avec le concours d’un médecin anesthésiste compétent.