Accueilchirurgie esthetique visage Rajeunir le regard avec la blépharoplastie : la chirurgie esthétique des paupières tombantes

Rajeunir le regard avec la blépharoplastie : la chirurgie esthétique des paupières tombantes

Posted in : chirurgie esthetique visage on by : Espoir clinique

Le regard est un atout de charme indéniable, mais avec l’âge, il perd de son attrait. La faute à un vieillissement cutané qui affecte le contour des yeux, et notamment les paupières. Grâce à la blépharoplastie, il est possible de corriger ces disgrâces de manière efficace et durable pour rajeunir le regard et retrouver une apparence rafraichie.

Qu’est-ce-que la blépharoplastie et à qui s’adresse-t-elle ?

C’est l’opération de chirurgie esthétique qui corrige l’apparence des paupières affectées par les signes de vieillissement : paupières lourdes et boursouflées, rides, cernes, poches sous les yeux… D’ailleurs, ces disgrâces ne dépendent pas toujours de l’âge du patient puisqu’elles peuvent avoir une origine génétique, et être aggravées par une mauvaise hygiène de vie (alcool, tabac…).

Indiquée pour les cas de paupières tombantes, la blépharoplastie supérieure corrigera l’excès de peau au niveau des paupières supérieures pour ouvrir le regard. Quant à la blépharoplastie inférieure, elle traite les poches de graisse et les ridules situées sous les yeux.

Notons que les patients qui souffrent de certaines maladies (diabète, troubles cardiovasculaires, maladies oculaires…) ne peuvent pas prétendre à une blépharoplastie.

la correction des paupières inférieures

Chirurgie des paupières tombantes : déroulement de l’opération

Le geste opératoire nécessite entre 30 minutes et 2 heures. Il requiert une anesthésie locale et une nuit d’hospitalisation, même si une anesthésie générale peut parfois être indiquée. En effectuant une incision à l’intérieur de la paupière, Le chirurgien prélève les amas de graisse situés sous les yeux en ne laisse aucune cicatrice visible. S’il y a des rides au niveau de la paupière inférieure, il fera une incision sous le cil pour retirer la peau en excès et retendre la peau de la paupière.

Concernant la blépharoplastie supérieure, l’incision est effectuée au niveau du pli de la paupière pour mieux dissimuler la cicatrice. Le chirurgien procède à une exérèse de l’excès cutané et potentiellement graisseux, responsable de l’aspect tombant des paupières, avant de suturer la peau.

Les interventions esthétiques qui peuvent être associées à la blépharoplastie

Il est possible de combiner la blépharoplastie avec tout autre geste chirurgical ou médical visant à améliorer le contour des yeux ou à rajeunir le visage : injection d’acide hyaluronique ou lipofilling pour les cernes creux, liftings cervico-facial, temporal ou frontal ; injections de toxine botulique ou encore la canthopexie (élévation chirurgicale du coin de l’œil pour avoir les yeux en amande).

A quoi s’attendre après un lifting des paupières ?

La blépharoplastie est suivie de suites opératoires légères et supportables. Elles peuvent inclure :

  • Des yeux secs et légèrement irrités : l’application d’un sérum physiologique soulagera le patient
  • Une vision floue avec une hypersensibilité à la lumière pendant les 2 premiers jours
  • Sensation de tension, engourdissement et gonflement des paupières, avec apparition d’ecchymoses qui ne perdurent pas plus de 7 jours
  • Difficulté à fermer les yeux pendant 48h
  • Reprise professionnelle sous 4 jours
  • Attendre une semaine avant d’appliquer du maquillage et deux avant de reprendre une activité sportive

Le résultat final sera visible à partir du 6ème mois, tandis que l’aspect des cicatrices se stabilise au bout d’un an.