fbpx
Homechirurgie esthetique visage Poches sous les yeux : causes, préventions et traitements

Poches sous les yeux : causes, préventions et traitements

Posted in : chirurgie esthetique visage on by : Espoir clinique

Les poches sous les yeux sont une combinaison de relâchement de l’élasticité de la peau, d’accumulation de tissus adipeux et de stagnation des liquides. Parfois colorées en bleu, ce qui accentue le trouble esthétique, elles sont en grande partie causées par le vieillissement naturel de la peau, mais aussi par le stress, la fatigue, le manque de repos ou des facteurs héréditaires.

Comment les prévenir les proches sous les yeux ?

Un mode de vie sain, une alimentation équilibrée, un repos et un sommeil suffisants (8 heures par nuit) sont des habitudes à adopter pour minimiser l’apparition des poches sous les yeux.

Évitez aussi l’exposition prolongée au soleil, ce qui prévient le vieillissement prématuré des paupières. Toutefois, en cas d’hérédité, vous trouverez de toute façon des poches sous les yeux. La graisse dans l’orbite osseuse peut en fait être un trait de famille typique : l’excès de tissu adipeux contenu dans la membrane pousse vers l’avant, et remplit la paupière inférieure.

La solution pour éliminer les poches sous les yeux

La blépharoplastie inférieure est une chirurgie esthétique peu invasive pour éliminer ce défaut. La nouveauté est qu’il existe aujourd’hui une technique spécifique, la blépharoplastie trans-conjonctivale, dédiée à l’ablation des poches des paupières inférieures. Cette technique permet de retirer l’excès de graisse, lorsqu’il est à l’origine du problème, par une petite incision dans la conjonctive, sans cicatrice cutanée externe.

L’avantage réside non seulement dans l’absence de cicatrices, mais surtout dans l’absence totale de risque d’arrondi de l’œil, qui accompagne souvent la technique avec l’incision externe en dessous même si elle est réalisée par des mains expertes.

TECHNIQUE : enlèvement de l’excès de graisse de la paupière inférieure avec accès trans-conjonctival.

HOSPITALISATION : intervention ambulatoire.

ANESTHESIE : chambre avec sédation.

DURÉE : 40/50 minutes.

MEDICATION : aucun pansement n’est nécessaire.

CONVALESCENSE : vous pouvez reprendre une vie normale dès le lendemain en dissimulant vos ecchymoses (qui disparaissent généralement en 7/10 jours) avec une paire de lunettes de soleil.

RETOUR AUX ACTIVITÉS NORMALES : dès le lendemain de l’opération, avec quelques précautions.