AccueilChirurgie esthétique en Tunisie Philosophie de la chirurgie plastique

Philosophie de la chirurgie plastique

Posted in : Chirurgie esthétique en Tunisie on by : Espoir clinique

La chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, terme officiel de la spécialité chirurgicale, est née il y a plus de 2000 ans en Chine. L’origine du terme « esthétique » vient du grec « aisthêtikos », qui renvoie à la notion de sentir, de ressentir et donc à la notion de sensation. Appliquée à la chirurgie, cette définition sémantique confirme bien que la chirurgie esthétique prend en compte le corps, mais aussi l’esprit.

La définition actuelle de la chirurgie esthétique pourrait donc être la chirurgie qui modifie les formes naturelles du visage, ou du corps dans un but d’embellissement ou de conservation. La demande de correction chirurgicale correspond habituellement à un désaccord entre le patient et son image corporelle, désaccord qui crée une souffrance et une douleur morale qui vont être à l’origine de la demande de correction chirurgicale . Le rôle du chirurgien sera donc d’apprécier la validité de la demande du patient, de lui en proposer la correction si celle-ci est possible en ayant toujours bien conscience de la dualité de la demande qui affecte toujours le corps et l’esprit.

La chirurgie esthétique est donc autant une chirurgie de l’âme que du corps. C’est la subjectivité de sa réussite qui confère à cette spécialité sa difficulté et sa noblesse, étant entendu que cette réussite ne peut passer que par une relation parfaite entre le médecin et le patient. C’est là que réside une des spécificité du chirurgien plasticien : il reste autant médecin que chirurgien et il est toujours concerné par la globalité de son patient.

De ce point de vue, l’humanité se rencontre au moins autant, et peut-être plus, en chirurgie esthétique que dans toutes les autres spécialités chirurgicales. La chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique entre donc de plein droit dans l’arsenal thérapeutique contribuant à préserver ou restaurer la santé. Elle est porteuse d’une fécondité sociale et humaine incomparable.

philosophie chirurgie plastique