Home / Chirurgie esthétique en Tunisie / Qu’est ce que la micro-greffe des cheveux ?
13 février, 2017

Qu’est ce que la micro-greffe des cheveux ?

Posted in : Chirurgie esthétique en Tunisie on by : Espoir clinique

N’ayez plus peur des effets « champs de poireaux » ou « tête de poupée » des mini-greffes ! Place à un effet naturel en quelques semaines grâce à la micro-greffe de cheveux.

Les techniques pour venir à bout de l’alopécie (chute de cheveux en terme médical et adrogénétique quand on parle de calvitie) se sont considérablement améliorées. Les greffes de bulbes à l’aide du punch (macro-greffe) ne permettaient pas d’avoir un résultat des plus naturels. Au sortir de l’intervention et ce, pendant plusieurs longues semaines, l’apparence « champs de poireaux » avait de quoi décourager plus d’un. Les macro-greffons de 5 à 10 cheveux ne pouvaient être transplantés suffisamment près les uns des autres pour garantir l’effet naturel.

Aujourd’hui, avec la microgreffe l’effet naturel et homogène est assuré et représente 90% des greffes capillaires ! Alors, comment ça marche ?

La technique de la transplantation capillaire

Sachez tout d’abord que vous devrez vous entretenir avec votre dermatologue pour définir l’origine de votre alopécie. Une transplantation capillaire reste un acte médical qu’il ne faut pas prendre à la légère. En fonction de la taille de la zone à réimplanter en bulbes capillaires, il faudra compter plus ou moins de séances. Toutefois, grâce aux avancées techniques et au soutien d’une équipe médicale spécialement formée à ce type d’intervention qui requiert précision et rapidité, il est possible d’implanter jusqu’à 1500 micro-greffons en une séance.

Les micro-greffons qui viendront garnir les zones glabres du crâne sont ponctionnés à l’arrière du crâne dans la zone hippocratique (ou couronne d’Hippocrate). Dans cette zone, les follicules pileux sont résistants à la dihydrotestostérone (testostérone modifiée par une enzyme) responsable de la chute des cheveux. C’est pourquoi les personnes chauves ont toujours, à quelques rares exceptions près, une couronne hippocratique bien fournie.

Le médecin plasticien prélève une bande de cuir chevelu à l’arrière du crâne. Cette bande est ensuite confiée à une équipe spécialisée pour la constitution des micro-greffons correspondant à un bulbe à chaque fois (ces follicules pileux comptent de 1 à 3 cheveux).

Une fois les micro-greffons préparés, ils sont ensuite transplantés dans la zone receveuse. Le médecin et ses assistants implantent les follicules pileux dans les micro-incisions préalablement faites dans la zone receveuse. Le tout se déroule sous anesthésie locale. La transplantation respecte le sens des cheveux et garantit une repousse au bout de trois à quatre semaines une fois que les cheveux implantés tombent. Il faut donc attendre en général trois mois pour apprécier le résultat naturel, homogène et durable de la microgreffe.

La FUE, variante de la microgreffe

Il est aussi possible, pour ceux qui ne veulent pas d’une cicatrice et avec l’aval du médecin, d’opter pour la micro-greffe par FUE (Follicular Unit Extraction). La FUE est la ponction d’une unité folliculaire à chaque fois à l’arrière du crâne. Plus longue et plus onéreuse, cette technique d’implantation cheveu par cheveu ne permet pas d’implanter autant de follicule en une séance (jusqu’à 1500 cheveux contre 5000 maximum pour la précédente).

microgreffe cheveux