AccueilChirurgie esthétique en Tunisie Les injections : la toxine botulique

Les injections : la toxine botulique

Posted in : Chirurgie esthétique en Tunisie on by : Espoir clinique

Avant d’être utilisée à des fins esthétiques, la toxine botulique était utilisée en médecine depuis vingt ans pour réduire les spasmes de certaines affections neurologiques (ex : torticolis spasmodique) ou bien encore en ophtalmologie pour corriger un strabisme. Aujourd’hui, c’est à des doses infinitésimales, (cinquante fois inférieures à celles traditionnellement utilisées pour les affections pathologiques), qu’elle est employée en médecine esthétique.

toxine botulique

Indications de la toxine botulique

Sourcils tombants, regard éteint, rides qui barrent le front et donnent un air sévère? Autant de petits défauts de naissance ou dus au vieillissement qui peuvent être très naturellement gommés par une injection de toxine botulique (commercialisée sous le nom de Botox, Dysport ou Vistabel), une substance bien connue pour sa capacité à diminuer la contraction exagérée de certains muscles.

Zones concernées

La toxine botulique est utilisée essentiellement dans la partie haute du visage pour atténuer, voire faire disparaître :

  • les rides d’expression du front (rides horizontales),
  • les rides verticales inter-sourcilières , dites rides du lion,
  • les rides de la patte d’oie (au coin externe des yeux), accentuées par le sourire.

Les contre-indications :

  • maladies du muscle comme les myasthénies,
  • grossesse et allaitement,
  • mauvais drainage lymphatique au niveau des yeux,
  • chez des personnes ayant souvent les paupières surtout inférieures enflées (poche malaire)

Précautions d’emploi :

Patients sous vitamine E, aspirine ou anti-inflammatoires ; il faudra alors conseiller d’arrêter ces traitements quelques jours avant les injections.