La calvitie féminine

Posted in : Chirurgie esthétique en Tunisie on by : Espoir clinique

Plus encore que chez un homme, la calvitie chez une femme est un véritable calvaire. Pourtant, elle existe bel et bien, et les régimes, les shampoings agressifs et le stress dégarnissent davantage les crânes féminins.

La chute de cheveux est différente chez l’homme et la femme. Alors que la calvitie masculine présente des plaques chauves sur le dessus du crâne et sur les côtés, la calvitie féminine se présente de façon plus diffuse et plus étendue que chez l’homme. Ses cheveux se raréfient sur l’ensemble du crâne et la raie s’élargie progressivement.

calvitie féminine

Chez la femme comme chez l’homme, l’alopécie androgénique est la calvitie la plus fréquente. Elle concerne 2/3 des femmes qui perdent leurs cheveux. La cause de cette chute de cheveux progressive, et définitive, est en partie héréditaire. Ceci dit, elle peut épargner certains membres d’une même famille, tout comme elle peut sauter une génération.

La ménopause peut également entraîner une abondante chute de cheveux, voire une calvitie. Cela s’explique simplement par le fait que les hormones féminines ne jouent plus leur rôle protecteur. Les cheveux se fragilisent, ils se mettent à tomber plus vite plus nombreux. Une calvitie apparaît.

L’hypothyroïdie, le plein trop d’hormones mâles, les carences en minéraux, en vitamines, en protéines peuvent également être responsables d’une chute excessive de cheveux. De même, la prise de médicaments anticancéreux, anticoagulants, antithyroïdiens, bêta bloquants, antidépresseurs tricycliques, et même roaccutane, entraîne parfois des alopécies chez la femme.

Les femmes, comme les hommes, peuvent avoir recours à la chirurgie esthétique, par exemple, la micro greffe capillaire.