AccueilChirurgie esthétique en Tunisie Chirurgie esthétique : définition et description

Chirurgie esthétique : définition et description

Posted in : Chirurgie esthétique en Tunisie on by : Espoir clinique

La chirurgie esthétique est une branche de la chirurgie plastique. On distingue la chirurgie réparatrice qui intervient suite à des malformations, des accidents de la vie ou suite à une maladie comme le cancer et la chirurgie esthétique qui a uniquement comme raison l’amélioration de l’apparence physique. Dans le premier cas, une prise en charge par l’assurance maladie sera possible alors que dans le deuxième cas, les frais occasionnés seront entièrement à la charge du client. La différence notable de la chirurgie esthétique par rapport aux autres secteurs de la médecine c’est que l’opération envisagée se fera sur la demande du patient et non suite à une décision d’un professionnel.

La démarche du patient, à l’origine simple client, est suscité par le fait de remédier aux marques du vieillissement ou d’une grossesse, aux imperfections de naissance ou accidentelles survenues au cours de la vie. Dans la plupart des cas, ces éléments sont sources de complexes profondément ancrés et de manque de confiance en soi de la part des personnes ayant recours à la chirurgie esthétique. Suite à cette demande, l’objectif de la chirurgie esthétique sera de changer ce qui est déplaisant en beau (selon la définition personnelle du patient), tout en restant dans le contexte du possible et de l’harmonie globale de la silhouette et du visage.

Qu’est ce qu’une intervention de chirurgie esthétique

L’intervention de la chirurgie esthétique, se fera soit dans le cadre d’un acte médical effractif (c’est-à-dire nécessitant une effraction de la peau ou d’un muqueuse) et relèvera donc du domaine de la chirurgie esthétique, soit dans le cadre d’un acte médical non effractif et relèvera donc du domaine de la médecine esthétique. Les opérations réalisées en chirurgie esthétique concernent la silhouette (bras, cuisses, abdomen, fesses, pubis, genoux…), les seins (augmentation ou réduction mammaire, ptose mammaire…), le visage (oreilles, paupières, nez, lèvres, front, cou, menton, rides, ovale du visage), la chirurgie intime (petites ou grandes lèvres, hymen, vagin, pénis…), les techniques additionnelles (toxine botulique, comblement, peeling, dermabrasion…) ou les cicatrices (naturelles ou accidentelles).

En France et depuis 2002, la pratique de la chirurgie esthétique est soumise à la loi Kouchner. Cette loi précise qu’une opération esthétique doit être pratiquée par un professionnel du domaine d’intervention et qu’elle doit se déroulée dans un établissement conventionné par les services sanitaires et par les institutions territoriales représentant la santé publique. Dans cette optique, plusieurs entrevues avec le praticien sont nécessaires. Le premier rendez-vous aura pour but de déterminer les motivations et l’état psychologique du patient, de lui expliquer le processus de l’opération et de lui préciser les résultats que l’on peut escompter et, enfin, de l’éclairer sur les frais envisagés. Suite à ce premier rendez-vous, le patient dispose d’un délai de réflexion pendant lequel il pourra se rétracter à tout moment. Lors de la deuxième entrevue, il y aura une consultation avec un anesthésiste pendant laquelle le patient sera informé du choix de l’anesthésie (locale ou générale). Enfin, un dernier rendez-vous sera fixé pour l’opération. En ce qui concerne les prix de la chirurgie esthétique, ils varient selon le type de l’acte pratiqué mais aussi selon la notoriété du médecin.

chirurgie-esthetique-definition