AccueilChirurgie esthétique en Tunisie Elle dépense 500 000$ en chirurgie esthétique pour devenir le parfait sosie de Barbie

Elle dépense 500 000$ en chirurgie esthétique pour devenir le parfait sosie de Barbie

Posted in : Chirurgie esthétique en Tunisie, chirurgie esthetique silhouette on by : Espoir clinique

Nannette Hammond est sans doute la plus zélée des Barbie humaines. Au fil des ans, cette maman de 44 ans a subi des dizaines d’interventions de chirurgie esthétique afin de ressembler à la mythique poupée de Mattel. Pour obtenir une telle apparence, cette accro du bistouri a dépensé 500 000 $ en chirurgie plastique et en différents traitements et soins esthétiques.

Chirurgie mammaire et injections de botox pour ressembler à Barbie

Pour son baptême du feu, la femme poupée est passée sur le billard à l’âge de 21 ans. Depuis, elle a eu trois augmentations mammaires, ainsi qu’une chirurgie de ptose mammaire et des injections de botox aux lèvres et au visage. Elle conserve également son look plastique si particulier avec du maquillage semi-permanent, de la teinture pour cheveux, des extensions d’ongles et des séances de bronzage quotidiennes à la maison.

Nanette Hammond est entièrement dévouée à sa vocation de Barbie humaine

Malgré la douleur et le coût élevé de tout le processus de sa transformation physique, Hammond déclare qu’elle n’a aucun regret et qu’elle est heureuse d’être le parfait sosie de Barbie. Elle avoue même qu’elle envisage davantage d’opérations pour conserver son apparence juvénile. Pour cela, elle n’hésite pas à se rendre à Los Angeles pour la soirée « Babes In Toyland Charity », occasion pour elle de rencontrer plusieurs chirurgiens plasticiens. La Barbie humaine prévoit en effet des chirurgies supplémentaires pour environ 40 000 $ à 60 000 $.
femme barbie

Son addiction à la chirurgie esthétique n’est pas sans risque

Malgré les risques et les complications qui peuvent survenir après chaque intervention de chirurgie esthétique qu’elle subit, Hammond reste confiante et prête à assumer ses choix. Ses excès et son addiction ont alerté ses médecins. Ceux-ci l’ont notamment prévenue des dangers du bronzage quotidien dans sa cabine UV. Longtemps récalcitrante, elle finit par céder et modérer son exposition aux rayons ultraviolets artificiels.

Véritable star d’internet, l’Américaine au visage de cire est suivie par des milliers de fans sur les réseaux sociaux. Elle n’hésite pas à poster des photos de son quotidien et des résultats de ses multiples opérations esthétiques. Topless ou en tenue sexy, elle enflamme la toile à chaque apparition virtuelle.