Accueilchirurgie esthetique mammaire Augmentation seins- Définition et historique

Augmentation seins- Définition et historique

Posted in : chirurgie esthetique mammaire on by : Espoir clinique

Une augmentation seins est une technique qui vise à augmenter le volume des seins d’une femme. La poitrine féminine se compose principalement de tissus graisseux. Les seins sont des glandes de sécrétion externe. Le volume de la poitrine est amené à se modifier au cours de la vie d’une femme et est différent d’une femme à l’autre. Certaines femmes peuvent vouloir modifier l’aspect de leur poitrine pour des raisons différentes. Elles sont à la recherche des méthodes les plus appropriées, parmi les différentes proposées, pour parvenir à ce but. Les progrès de la chirurgie en ce domaine ont convaincu une majorité entre 18 et 80 ans. L’augmentation mammaire apporte la solution aux femmes qui souffrent d’hypotrophie mammaire ou d’aplasie mammaire (absence totale de seins). Le volume de la poitrine s’apprécie par rapport à la morphologie de la patiente. L’augmentation mammaire peut également modifier la forme ou l’implantation des seins, en raison de la distension de la peau (ptôse mammaire) ou d’une dissymétrie.

Historique de la plastie d’augmentation seins

Les premières expériences en matière d’augmentation mammaire datent de la fin du XIXème siècle par un chirurgien allemand. Différents matériaux ont ensuite été testés sans succès, jusqu’à l’introduction en 1962, au Texas, du gel de silicone pour composer les prothèses mammaires. Cette commercialisation a été à l’origine d’une explosion du recours à la chirurgie mammaire.

On dénombrait, fin des années 1970, plus d’un million de femmes, aux Etats-Unis, sur qui avaient été implantées une prothèse en silicone. Il s’agissait alors surtout d’une chirurgie à but esthétique. La reconstruction mammaire après un cancer du sein ne s’est développée que dans un deuxième temps. Puis, différentes recherches ont été menées pour améliorer la consistance et l’enveloppe de la prothèse ainsi que la manière de l’introduire dans le corps féminin. Dans les années 1980-1990 les implants en silicone seront interdits dans plusieurs pays (Etats-Unis, Canada et France), jusqu’à ce que le doute soit levé en 1992, sur leur influence sur les maladies auto-immunes.

A nouveau autorisée en France, la prothèse en silicone est actuellement très prisée, malgré le scandale révélé sur la fabrication, par la société PIP, de prothèses avec un gel de silicone non reconnu médicalement. Néanmoins, les progrès des laboratoires durant ces dernières années permettent de proposer des implants très performants. La possibilité de choisir la forme du futur sein qui sera le mieux en harmonie avec la silhouette est une véritable avancée technologique.

Des recherches récentes portent sur l’injection, pour augmenter le volume de la poitrine, sans recourir à la chirurgie. Il s’agit d’une part d’une injection de graisse dans le sein prélevée sur la patiente elle-même (lipomodelage), d’autre part d’injection d’un acide hyaluronique (le Macrolane). Ces nouvelles méthodes destinées à faciliter une augmentation seins sont en cours d’amélioration.

augmentation-seins