AccueilChirurgie esthétique en Tunisie Réussir son intervention d’augmentation mammaire :

Réussir son intervention d’augmentation mammaire :

Posted in : Chirurgie esthétique en Tunisie on by : Espoir clinique

Pour qu’une intervention d’augmentation mammaire soit parfaitement réussie, et les risques limités au maximum il faut :

  • Parfaitement définir le désir de la patiente, il ne s’agit pas de vous faire une nouvelle poitrine mais de vous faire la poitrine que vous avez sans doute toujours eu en vous ou toujours souhaitée et mettre ainsi votre corps en conformité avec votre esprit. Que ce soit la poitrine que vous n’avez pas vu se développer suffisamment lors de votre adolescence, que ce soit celle que vous avez en partie perdue lors des grossesses.
  • Parfaitement analyser son anatomie : taille, forme des seins, silhouette du thorax de la taille de l’ensemble, qualité de la glande et de la peau mammaire… Voir si l’adéquation entre votre désir et votre anatomie est compatible pour un résultat avant tout naturel ou le plus naturel possible (sauf si vous désirez autre chose) et répondant à votre attente avec une récupération la plus rapide possible (reprise des activités normales en 36-48h, sportives progressives entre 10-20 jours et plus brutales, intenses ou violentes à 4-6 semaines).

Réussir augmentation  mammaire

Ce qui compte pour vous, c’est d’avoir la certitude que le chirurgien ait compris ce que vous désirez ET qu’il puisse y répondre, s’il ne peut pas pour des raisons chirurgicales, il doit vous expliquer pourquoi afin d’être sûr qu’un autre ne serait pas capable d’y répondre. Enfin, s’il est capable de répondre à votre attente avec des suites les plus simples possibles en termes de douleurs, de récupération physique, vous serez comblée par cette intervention.

On vous conseille vivement une première consultation pour vous faire une idée précise de ce que vous pouvez attendre de cette opération, qui bien sûr doit être parfaitement réussie du 1er coup, en cas de doute lors de cette consultation (ou de façon systématique pour comparer), vous pourrez toujours voir un 2e plasticien. Mieux vaut multiplier les consultations avant, qu’après.