Accueil / chirurgie esthetique silhouette / Médecine esthétique : la méthode Coolsculpting affine grâce au froid
2 octobre, 2017

Médecine esthétique : la méthode Coolsculpting affine grâce au froid

Posted in : chirurgie esthetique silhouette on by : Espoir clinique

Le CoolSculpting est un traitement de remodelage, Il s’agit de la technique de la Cryolipolyse, qui gèle les petits amas graisseux tenaces par un refroidissement contrôlé, n’agissant seulement sur les cellules graisseuses. En quelques semaines, les cellules graisseuses sont transformées et le corps élimine naturellement les cellules mortes.

Le Coolsculpting C’est Quoi ?

Coolsculpting

Coolsculpting

Débarqué tout droit des Etats-unis, c’est un appareil breveté qui a été conçue en 2008. Reposant sur un principe de cryolipolyse, qui détruit la graisse par le froid.
Le Coolsculpting permet d’atomiser les amas graisseux localisés et ce, sans nécessité d’intervention chirurgicale.
Les excès de graisse localisée

Certaines graisses dites graisses tenaces sont là et ne s’en vont pas quoi qu’on fasse. Difficile de les perdre avec un régime ou la pratique d’un sport ou optez pour une Liposuccion.

En effet elle sont dû à plusieurs facteurs :
• Une carence en minéraux,
• Ou Nutriments et vitamines
• Ou une hypersensibilité hormonale (oestrogène)
• Ou une carence en protéines
• Ou à cause de l’âge
Le rôle de CoolSculpting c’est de traiter les petits surplus de graisse sur le corps.

Qu’elles zones peuvent-être traitées ?

Il existe différents applicateurs adaptées aux différentes zones du corps. La limite du traitement c’est la taille du bourrelet. Au-delà d’un certain volume, les applicateurs ne peuvent pas les aspirer.
Les zones qui peuvent être traités sont :
• le double-menton
• L’abdomen
• les bras
• les poignées d’amour
• le dos
• le ventre
• la face interne des cuisses
• la culotte de cheval

Technique de médecine esthétique, qui est contre-indiquée pour les femmes enceintes et les personnes qui présentent une hypersensibilité au froid.

Déroulement de la séance

Pendant la séance, la peau est aspirée, puis refroidie. Pour que ce ne soit pas trop douloureux, un coussinet de gel protège la peau. La température descend en dessous de zéro, elle est contrôlée en continu par l’appareil.
Quand le dispositif tire les bourrelets dans les panneaux réfrigérants, le patient ressent un fort pincement ainsi qu’un froid intense. Des picotements peuvent également se manifester mais disparaissent avec l’engourdissement de la zone traitée.
En quelques minutes, la température, est abaissée à une température d’environ -10 degrés.
Le traitement réfrigérant entraîne la mort naturelle des cellules adipeuses ciblées. Moins sensibles au froid, les cellules et muscles avoisinants ne sont pas affectés. Au cours de semaines qui suivent, le corps commence à éliminer de lui-même les cellules adipeuses mortes.
Pendant la séance dure entre une à trois heures en fonction du nombre de zones à traiter et de la quantité de graisse à éliminer.

Le résultat

Le corps continuera néanmoins de se débarrasser de cellules adipeuses pendant une période pouvant aller jusqu’à quatre à six mois après le traitement.