fbpx
HomeChirurgie esthétique en Tunisie Cloison nasale déviée : causes et solutions

Cloison nasale déviée : causes et solutions

Posted in : Chirurgie esthétique en Tunisie on by : Espoir clinique

On estime que 60 % des personnes en France n’ont pas de cloison nasale droite. La déviation de la cloison nasale, en tant qu’affection médicale, ne concerne généralement que les septums gravement déplacés. Mais, lorsque les symptômes interfèrent avec la respiration, des médicaments anti-inflammatoires et une chirurgie corrective peuvent être nécessaires.

Qu’est-ce qu’un septum dévié ?

La cloison nasale ou septum est une paroi constituée de cartilage et de tissu conjonctif qui sépare les voies nasales. Ces dernières sont recouvertes de part et d’autre par des muqueuses.
Lorsque la cloison nasale est extrêmement inclinée vers un côté, elle engendre une voie nasale plus large que l’autre.

En fonction de la gravité de cette différence, un blocage nasal, une réduction du débit d’air et des problèmes respiratoires peuvent survenir. Une cloison nasale mal alignée peut également interférer avec le drainage nasal, entraînant une augmentation du taux d’infection.

Quelles sont ses causes ?

Si certains cas de déviation de la cloison nasale sont génétiques ou héréditaires, l’anomalie peut également être causée par une blessure.
Une étude menée en 2012 en Inde a montré que la déviation du septum néonatal touchait 20 % des nouveau-nés. Ces cas étaient liés à des difficultés d’accouchement et se produisaient plus souvent chez les bébés de plus gros poids à la naissance et chez ceux qui avaient eu des accouchements difficiles.

Les septums déviés présents dès la naissance ont souvent une forme en S ou en C. L’ampleur de la déviation peut augmenter ou changer naturellement avec l’âge. Les déviations traumatiques ou causées par des blessures ont tendance à avoir un angle extrême et sont de forme irrégulière.
Les déviations liées à une blessure peuvent également inclure des parties de cartilage disloquées ou fracturées.

Traitement du septum dévié

Si les symptômes de déviation de la cloison nasale ne sont pas problématiques ou graves, aucun traitement particulier n’est nécessaire.
Pour les cas légers, il existe des traitements en vente libre et sur ordonnance.

Les traitements couramment recommandés sont les suivants :
– Les sprays de stéroïdes pour réduire l’inflammation
– Les dilatateurs nasaux
– Les décongestionnants
– Les irrigations salines
– Les antihistaminiques

Les personnes présentant des symptômes gênants devraient également réduire leur exposition aux irritants, tels que les allergènes, qui augmentent la probabilité d’éprouver des symptômes et intensifient leur gravité.

Par contre, si les symptômes et les complications nuisent énormément à la respiration nasale, il faudra recourir à une septoplastie, c’est une chirurgie réparatrice qui redresse la cloison déviée. Elle est souvent associée à une rhinoplastie esthétique pour corriger certaines imperfections du nez.